Mes lectures d’avril

25 avril 2017

Un peu de tout durant ce mois d’avril. Il faut bien avouer que les vacances et le temps plus frais des derniers jours ont aidé. De la presse, des romans, des bandes dessinées, des livres pour enfants. Petit sélection sans tarder.

1. Oh, hé, ma tête ! de Shinsuke Yoshitake, Kaléidoscope
Drôlissime cet album. Le coup classique de la tête coincée dans un pull quand on a voulu tirer trop vite sans ouvrir un bouton, une pression ou une tirette. Un petit qui veut se débrouiller tout seul, des situations loufoques, un rythme parfait. J’ai aimé ce petit bout prêt à vivre avec sa tête coincée, découvrir son imagination folle. Le dessin apporte énormément au rythme et à l’humour du livre. A glisser dans le plus de petites mains possibles.

2. Médor
Quoi ?! On ne vous a pas encore parlé de Médor ici ?! Hier, après avoir pesté (insulté) Pujadas jusque 23h, je me suis dit que j’avais un peu loupé ma soirée ! J’ai été me coucher en m’emparant vite fait de mon dernier Médor pour compenser le mal. Médor, c’est un trimestriel belge coopératif d’enquêtes et de récits. Je ne vais pas vous dresser le portrait de Médor car cela mériterait un post entier. Juste vous citer quelques-uns des mots qui font son ADN et vous dire pourquoi je l’achète. Belge, enthousiasmant, libre, perfectible, collaboratif, digne, etc. Pourquoi je l’aime ? Pour la diversité de ces sujets. J’ai découvert les Flamands de France ce mois-ci. Pour la langue. Pas de formules qui visent le scoop ou le clic, pas de titres racoleurs. Pour son esthétisme si particulier. Pour la longueur de ses articles. Pour ses idéaux et ses valeurs.

3. L’amie prodigieuse, Elena Ferrante, Folio
Je ne vais pas vous faire l’affront de vous présenter le livre. C’est un best-seller et depuis un petit temps. J’ai presque honte de n’avoir lu que le tome 1. Et puis, ça m’arrange parce que j’ai déjà voulu le pitscher et je me suis complètement embrouillée. Ce n’est pas simple il faut dire. Tant de noms, de familles, d’histoires. Si vous l’avez commencé et que le début vous a découragé, reprenez-le. C’est une pépite qui prend le temps de dévoiler son jeu. J’ai aimé cette Italie, cette écriture, cette ambiance, ces personnages. C’est l’humanité dans toute sa splendeur.

4. Dans la forêt sombre et mystérieuse, Winshluss, Gallimard Bande Dessinée
Des mois que je l’attendais. Petit saut de joie en le déballant. J’ai découvert Winshluss lors d’une expo aux Arts Décoratifs. Barré, multiple, une imagination folle, des doubles lectures. Bref, j’étais ravie de découvrir un de ces livres. Et la couverture me faisait déjà rêver. Histoire bien étrange. On découvre, dans les premières pages, trois enfants et leurs parents qui s’apprêtent à prendre la route pour aller rendre visite à leur mémé sans doute pour la dernière fois. Sur la route, ils oublient l’un des enfants qui s’apprête à vivre des aventures incroyables. C’est riche, poétique, drôle, haletant, c’est beau !

Crédits photos : Freddie Marriage

Share Button

Un commentaire sur “Mes lectures d’avril”

  1. Tiens je suis aussi en train de lire L’amie prodigieuse qui me fait penser à D’acier que j’avais adoré…..

    Répondre

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Votre email ne sera pas publié.